Bonne nouvelle pour Bourouco

septembre 8, 2009

la communauté rurale de Bourouco connait une bonne campagne agricole hivernale. Les cultures se comportent bien et donne espoir d’une bonne campagne agricole 2009. Mil, maïs, Arachide, Sorgho, Sésame, Jaxatu et Manioc garnissent les paysages villageois. Les producteurs lient cette bonne situation à la chance de leur premier PCR, Monsieur Amady Sow.

Publicités

Entente départementale pour le développement de Médina Y Foulah

juin 23, 2009

Le mercredi 1er juillet, il est prévue à Médina Yoro Foulah, une rencontre départementale des élus et autorités pour discuter d’interculturalité. Cela entre dans le cadre du rapprochement des collectivités locales pour une dynamique d’ensemble pour le développement harmonieux et durable du département de Médina Yoro Foulah. Le Maire de la commune de Médina Yoro Foulah, Monsiuer Amadou baldé, accueille cette rencontre historique.


SOS dans la Communauté rurale de Bourouco, Sénagal

juin 23, 2009

Des villages  sans eau potable. Cela se passe dans la communauté rurale de Bourouco, Département de Médina Yoro Foulah. En effet, la profondeur de la nappe phréatique (45m) et le coût élevé pour foncer un puits ( + de 7millions)  plongent les populations dans une situation de privation du liquide précieux. Pour régler le problème, le PCR Monsieur Amady Sow (775426142) lance un appel aux partenaires et autorités pour lever ce défi dans les meilleurs délais. Il s’agit de réalisation de forages et de puits modernes bétonnés (PMB).


Bourouco, une communauté rurale enclavée et pauvre en partenaires

juin 18, 2009

La communauté rurale de Bouruco par ma voix,  lance un appel aux partenaires  pour le développement de la collectivité locale. Bourouco aux immenses potentialités naturelles et humaines, est une nouvelle création  dans l’arrondissement de ndorna qui vit un enclavement térible et rete pauvre en partenaires.  

 PRESENTATION SUSCINTE DE LA CR DE BOUROUCO

 Création

La communauté rurale de Bourouco est créée en 2008 par le décret n° 2008-749 du 10 juillet.

Localisation et limites

La CR de Bourouco se trouve dans l’arrondissement de Ndorna dans sa partie nord-ouest. Elle est limée à l’Est par la CR de Ndorna, Au Sud-est par la CR de Kéréwane, au Nord par la République Sœur de Gambie et  à l’Oust par la CR de Tankon.

 Bourouco, le Siège de la CR se situe à 67km de Kolda.

Populations

La CR regroupe 58 villages principalement peuplés de Peuls et de Wolofs. Elle compte environs une population de 17.000 hts

En effet, cette zone est la première à accueillir le flux migratoire des populations du bassin arachidier à la recherche de terres fertiles pour l’agriculture extensive dans les années 80.  Arrivés dans la zone, ces migrants  ont  crée de gros villages qui font aujourd’hui la fierté de la communauté rurale.

Activités économiques

Sur le plan économique, les populations de la CR vivent principalement de l’agriculture et de l’élevage. C’est l’une des plus grandes zones de production agricole du département de Médina Yoro Foulah. On y produit de l’arachide du mil, du maïs et du jaxatu. L’élevage reste une activité traditionnelle, développée principalement par les peuls. Cependant, de grands éleveurs Wolofs sont  également présents.

Contraintes et priorités de développement

Contraintes

Conséquences Solutions
Une bonne partie de la population ne dispose pas de pièces d’Eta civil
  • Problème de libre circulation des personnes,
  • Fiable taux de participation aux élections

 

  • Mise en place d’un dispositif opérationnel d’Eta civil :
  • Formation de l’officier de l’Etat civil et de son secrétaire
  • Mis en place de registres  et d’imprimés d’Etat civil en quantité suffisante
  • Mise en place de cahiers de villages pour l’enregistrement des naissances
  • Organisation d’audiences foraines
  • Sensibilisation-animation autour de la question
Enclavement lié à l’absence de pistes de production et de réseaux téléphoniques
  • L’Inaccessibilité de la CR en hivernage
  • Difficultés d’accès aux centres de santés,
  • Difficultés d’écoulement de la production agricole hivernale
  • Difficultés de communication
  • Faible présence des partenaires au développement

 

  • Création d’au moins de deux piste de production
  • Installation de réseaux de téléphonie mobile
  • Sensibiliser les partenaires à venir travailler dans la CR
  • Organisation d’un forum des partenaires
Difficulté d’accès aux soins de santés liée à l’absence de postes de santés
  • Mortalités maternelle et infantile élevée
  • Les populations se font soigner en Gambie
    • Finalisation  et équipement du poste de santé de Bourouco
    • Création d’un second poste de santé
    • Mise en place d’un personnel de santé
 
Difficulté d’accès à l’eau liée à la profondeur de la nappe phréatique et à l’absence de forages et de  puits modernes bétonnés
  • Indisponibilité de l’eau potable
  • Tarissement  des puits
  • Eboulement fréquents des puits
  • Corvée d’eau de femmes
  • Fréquence des maladies liées à l’eau
  • Difficultés d’abreuvement du bétail
    • Fonçage de forages
    • Fonçage de puits modernes bétonnés
    • Aménagement des mares et vallées
    • Sensibilisation sur les maladies liées à l’eau
 
Difficulté d’accès à l’éducation des enfants liée au manque d’infrastructures scolaires adéquates : la plupart des écoles sont en abris provisoires
  • problème de respect du calendrier scolaire
  • Insécurités des élèves et des  enseignants
  • Taux d’abandon élevé
  • Faible niveau des élèves
    • Construction des classes
    • Création de nouvelles écoles
    • Création d’un CEM à Bourouco
 
GRN :agression par l’agriculture des zones boisées, des zones de pâturage, des mares et parcours de bétail,Exploitation clandestines du bois
  • Conflits fréquents entres agriculteurs et éleveurs
  • Dégradation de l’environnement
  • Disparition  progressive d’espèces animales et végétales
    • Elaboration de PAOS
    • Redynamisation des comités de surveillance de l’environnement
    • Formation des conseillers ruraux
 
surcharge du travail de la femme
  • Problème de santé
  • Insuffisance de temps pour diversifier les activités économiques
    • Mise en place d’adductions d’eau potable
    • Mise en place d’infrastructures d’allègement des travaux de la femme
 
Difficultés d’accès à la formation
  • Chômage des jeunes
  • Méconnaissance par les conseillers ruraux des textes de la décentralisation
    • Formation des jeunes
    • Formation des élus locaux et des chefs de villages